ImprimerImprimer | Suivez-nous sur

Facebook Twitter YouTube
Dans cette section :

Vaccination

Prévention des blessures

Bien-être affectif

Pour les ados

Ados en sécurité

Santé physique

Sexualité

Partager cette page :

La contraception d'urgence : La prévention d'une grossesse après une relation sexuelle

Faits saillants
  • La PCU agit mieux dans les 3 jours (72 heures) suivant une relation sexuelle non protégée.
  • Plus on la prend rapidement, mieux elle fonctionne.
  • Le Plan B est offert sans ordonnance partout au Canada.
  • Selon l’Organisation mondiale de la santé, la PCU peut être utilisée en toute sécurité pour prévenir une grossesse.

Tu peux devenir enceinte après avoir eu une relation sexuelle non protégée, ne serait-ce qu’une fois. La contraception d’urgence (CU) peut prévenir une grossesse si tu as eu une relation sexuelle non protégée. Toutefois, il faut l’utiliser en cas d’urgence seulement. Si tu es active sexuellement, parle à un médecin ou à une infirmière de la méthode contraceptive qui te conviendra le mieux.

Quand devrais-je utiliser la pilule contraceptive d’urgence (PCU)?

La PCU agit mieux dans les 3 jours (72 heures) suivant une relation sexuelle non protégée. Certains médecins et certaines infirmières praticiennes la prescrivent jusqu’à 5 jours après une relation non protégée, mais on possède moins d’information au sujet de son efficacité après un tel délai. On l’appelle parfois pilule du lendemain, mais il n’est pas nécessaire de la prendre le lendemain d’une relation sexuelle non protégée. Plus on la prend rapidement, mieux elle fonctionne.

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles on peut utiliser la PCU, dont les suivantes :

  • Tu as eu une relation sexuelle non protégée. Autrement dit, tu n’as pas utilisé de méthode contraceptive ou la méthode contraceptive n’a pas fonctionné pour l’une des raisons suivantes :
    • le condom a percé, a fui ou s’est enlevé.
    • tu as oublié de prendre plus de 2 pilules anticonceptionnelles (la « pilule ») de suite ou tu as commencé à la prendre avec plus de 2 jours de retard.
    •  tu as oublié de prendre au moins une pilule contraceptive contenant seulement de la progestérone.
    • tu as reçu ton injection anticonceptionnelle, souvent appelée Depo-Provera, avec au moins 2 semaines de retard.
    • ton timbre anticonceptionnel s’est détaché pendant au moins 24 heures au cours des semaines où tu devais le porter.
    • tu as porté ton timbre anticonceptionnel plus de 9 jours de suite.
    • tu as apposé ton timbre avec plus de 2 jours de retard après la « semaine sans timbre ».
    • ton anneau vaginal a été expulsé ou retiré pendant au moins 3 heures au cours des semaines d’utilisation.
    • tu as conservé ton anneau vaginal en place plus de 5 semaines de suite.
    • tu as remis ton anneau en place avec plus de 2 jours de retard après la semaine « sans anneau ».
    • tu crains que ta méthode de contraception, telle que le diaphragme, la cape cervicale, l’anneau cervical ou le condom, se soit enlevée, se soit brisée ou ait été retirée trop rapidement. Si c’est le cas, communique avec ton médecin ou une infirmière.
  • Tu ne te rappelles pas avoir eu une relation sexuelle ou avoir utilisé un mode de contraception.
  • Tu as été victime de violence, d’agression sexuelle ou de viol et n’utilises pas de mode de contraception fiable.

Quelle est l’efficacité de la PCU?

Si 100 femmes (qui n’utilisent pas de méthode de contraception) ont une seule relation sexuelle non protégée, 8 deviendront enceintes. Si elles prennent la PCU, de 1 à 3 seulement deviendront quand même enceintes.

La PCU est conçue pour être utilisée en cas d’urgence seulement. Ce n’est pas une bonne méthode de contraception régulière. D’autres méthodes fonctionnent mieux, dont :

  • la pilule anticonceptionnelle,
  • le Depo-Provera (sous forme d’injection),
  • un dispositif intra-utérin (DIU),
  • le condom, combiné de préférence à une autre méthode anticonceptionnelle,
  • l'anneau vaginal,
  • le timbre anticonceptionnel.

En plus de ces méthodes, tu devrais utiliser le condom à chacune de tes relations sexuelles. À part l’abstinence (l’absence de relations sexuelles), c’est le seul moyen d’éviter la transmission d’infections transmises sexuellement (ITS), y compris le VIH.

La PCU ne te protège pas contre les ITS. Si tu crains une ITS, parles-en à ton médecin ou rends-toi à la clinique.

Qu’est-ce que la PCU?

La PCU est fabriquée à l’aide des mêmes hormones que la pilule anticonceptionnelle. Certaines contiennent une seule hormone, la progestine (on l’appelle souvent Plan B), tandis que d’autres en contiennent 2, l’œstrogène et la progestine (la méthode Yuzpe). Consulte le tableau 1 pour comparer ces 2 méthodes.

Où puis-je obtenir une PCU?

Le Plan B est offert sans ordonnance partout au Canada, par l’entremise de :

  • ton médecin,
  • ton infirmière praticienne,
  • un centre de santé,
  • la clinique ambulatoire,
  • une clinique de contraception ou de santé sexuelle,
  • un pharmacien.

Tableau 1

Méthode Yuzpe Plan B
Risque de devenir enceinte réduit de 75 %
Nausées et vomissements accrus
Offerte sur ordonnance seulement
Coût : Environ 15 $ à 20 $
Risque de devenir enceinte réduit de 85 %
Nausées et vomissements moindres
Offert sans ordonnance
Coût : Environ 20 $ à 25 $

La PCU est-elle sécuritaire?

Oui. La PCU contient seulement une petite quantité d’hormones.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la PCU peut être utilisée en toute sécurité pour prévenir une grossesse.

Si tu as déjà eu des caillots, un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, tu devrais seulement utiliser la PCU du nom de Plan B. Elle ne contient qu’une hormone, la progestine.

Qu’arrive-t-il si je suis déjà enceinte?

La PCU prévient une grossesse après une relation sexuelle non protégée. Si tu es déjà enceinte, elle ne fera pas disparaître ta grossesse. Ce n’est pas un comprimé abortif. Toutefois, si tu découvres après avoir pris le comprimé que tu es enceinte, le fœtus n’en souffrira pas. De nombreuses femmes ont pris de l’œstrogène et de la progestérone (les hormones contenues dans la méthode Yuzpe, l’une des PCU) en début de grossesse et ont eu des bébés en santé. Si tu es enceinte, tu dois discuter le plus rapidement possible des possibilités qui s'offrent à toi avec un médecin ou une infirmière.

Quels sont les effets secondaires de la CU?

Les principaux effets secondaires de la PCU sont les nausées et les vomissements, surtout avec la méthode Yuzpe. Si ton médecin te donne ce type de PCU, il te remettra aussi un médicament pour prévenir les vomissements. Si tu vomis dans l’heure qui suit la première dose de PCU, tu devras prendre une autre PCU. Certaines femmes ont aussi les seins sensibles, des gonflements, des saignements irréguliers et des maux de tête. Ces désagréments ne durent pas longtemps.

Comment dois-je utiliser la PCU?

Les deux types de PCU (Plan B ou méthode Yuzpe) s’administrent en 2 doses. Il faut les prendre le plus rapidement possible. Dans le cas du Plan B, les 2 doses prises en même temps sont tout aussi efficaces que si la deuxième dose est prise 12 heures après la première, comme on le faisait auparavant. Cependant, si tu utilises la méthode Yuzpe, tu dois prendre la première dose le plus rapidement possible, et la deuxième, 12 heures plus tard.

Tu dois prendre la première dose ou la dose complète, dans le cas de Plan B, dans les 72 heures (3 jours) suivant une relation sexuelle non protégée. Certains médecins ou certaines infirmières praticiennes la prescrivent jusqu’à 5 jours après de telles relations, mais elle est plus efficace si tu la prends plus rapidement. En fait, plus tu prends la PCU rapidement, mieux elle fonctionne.

Si tu vomis dans l’heure suivant le moment auquel tu as pris les comprimés, tu dois en prendre une autre dose.

Si on te donne un comprimé pour prévenir les nausées (on en donne toujours avec la méthode Yuzpe), tu ne dois pas conduire ou boire d’alcool pendant les 36 heures suivant la première dose. En effet, le médicament contre les nausées peut te rendre somnolente.

Ne prends pas de pilule anticonceptionnelle. Elle ne diminuera pas la possibilité que tu deviennes enceinte et elle te rendra malade.

Que dois-je faire s’il est trop tard pour prendre la PCU?

S’il est trop tard pour que tu prennes la PCU, un DIU peut réduire le risque de grossesse. Un DIU peut fonctionner si tu as eu une relation sexuelle non protégée au cours des 7 jours précédents. Dans ce cas, tu devras parler à ton médecin ou à une infirmière des possibilités qui s’offrent à toi.

Que dois-je faire au sujet de la contraception en attendant mes prochaines menstruations?

La PCU n’est pas une méthode de contraception qui sera efficace jusqu’à tes prochaines menstruations. Il est donc important de discuter d’autres méthodes de contraception avec ton médecin ou ton infirmière.

Si tu prends déjà la pilule anticonceptionnelle mais que tu as oublié de prendre quelques comprimés, commences-en un nouveau paquet le jour après avoir pris la PCU. De plus, le condom est essentiel pour prévenir les ITS.

Si tu as l’intention de commencer à prendre la pilule ou le Depo-Provera (sous forme d’injection), attends le début de tes prochaines menstruations et jusque-là, utilise le condom et un spermicide (comme une crème, un gel ou une mousse spermicide).

Tes prochaines menstruations pourraient se déclarer un peu plus tôt ou un peu plus tard qu’à l’habitude. Toutefois, la plupart des femmes les ont à peu près au moment prévu. Si tu n’as pas de menstruations normales dans les trois semaines suivant le moment auquel tu as pris la PCU, tu devrais passer un test de grossesse pour t’assurer de ne pas être enceinte.

Pourquoi ne puis-je pas utiliser la CU chaque fois que j’ai des relations sexuelles?

La CU n’est pas aussi efficace pour prévenir une grossesse que d’autres méthodes contraceptives, comme la pilule anticonceptionnelle prise régulièrement ou le Depo-Provera (sous forme d’injection). De plus, tu devrais utiliser un condom pour éviter de contracter une ITS.

Où puis-je obtenir plus d’information?

Ton pédiatre, ton médecin de famille, ton pharmacien, une infirmière, ton service de santé publique ou le CLSC local possède de l’information à ce sujet. N’oublie pas que tu peux obtenir le Plan B sans ordonnance n’importe où au Canada.



Révisé par les comités suivants de la SCP
Comité de la santé de l’adolescent

Mise à jour : aot 2009

s