ImprimerImprimer | Suivez-nous sur

Facebook Twitter YouTube
Dans cette section :

Maladies et infections

Tests et traitements

Vaccins pour les enfants et les ados

Renseignements généraux

Partager cette page :

La varicelle

La varicelle, qui est causée par le virus varicelle-zona, est une infection de l’enfance à la fois courante et évitable. Généralement légère, elle se manifeste surtout chez les jeunes enfants, mais elle peut être très incommodante. Les adolescents et les adultes qui l’attrapent peuvent toutefois devenir très malades.

La varicelle est très dangereuse pour les personnes qui ont des troubles du système immunitaire, comme ceux causés par la leucémie, ou qui prennent des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire.

Quels sont les symptômes?

  • La varicelle commence souvent par causer de la fièvre, des douleurs et des courbatures.
  • Elle est suivie, 1 ou 2 jours plus tard, par une éruption cutanée, qui peut s’accompagner de fortes démangeaisons et incommoder l’enfant énormément. Elle se manifeste sur la tête et le visage et se répand rapidement sur le corps, les bras et les jambes. L’éruption provoque l’apparition de boutons roses plats qui se transforment rapidement en petites cloques remplies de liquide. Certaines enfants n’ont que quelques cloques, mais d’autres peuvent en avoir jusqu’à 500. Au bout de 4 ou 5 jours, ces cloques sèchent et forment des gales.
  • La plupart des enfants perdent l’appétit et ont des maux de tête pendant les quelques premiers jours de la maladie.

Comment se transmet-elle?

La varicelle se répand très facilement. Comme elle est contagieuse à compter de 2 jours avant l’apparition des boutons, elle se transmet sans que personne le sache. Elle peut continuer d’être contagieuse jusqu’à ce que toutes les cloques aient séché.

  • Le virus pénètre dans l’organisme par le nez ou la bouche. Il se développe de 2 à 3 semaines après un contact avec une personne infectée.
  • ​La maladie se propage surtout par l’air. Le virus peut survivre dans l’air pendant plusieurs heures. On peut la contracter si on est dans la même pièce qu’une personne infectée ou dans une pièce que vient de quitter une personne infectée.
  • Elle se transmet aussi par contact direct avec le virus. Vous pouvez attraper la varicelle si vous touchez à une cloque, au liquide ou à la croûte humide d’une cloque.
  • Une femme enceinte qui a la varicelle peut transmettre la maladie à son bébé avant l’accouchement.
  • Une mère qui a la varicelle peut transmettre la maladie à son nouveau-né après la naissance.

Si l’un de vos enfants est atteint de la varicelle, les autres membres de la famille qui ne l’ont pas encore contractée ou qui n’ont pas été vaccinées contre la varicelle la contracteront sûrement.

La varicelle ne peut pas survivre sur des objets comme les draps, les comptoirs de cuisine ou les jouets.

La varicelle peut-elle causer des problèmes plus graves?

  • Les bébés qui contractent la varicelle de leur mère avant la naissance peuvent naître avec des anomalies congénitales comme des cicatrices, des problèmes oculaires (aux yeux), des lésions cérébrales (des dommages au cerveau) ou des déformations des bras et des jambes.
  • La varicelle peut être très grave ou même mortelle chez les bébés de moins d’un mois, chez les adolescents et les adultes et chez tous ceux dont le système immunitaire est affaibli.
  • Les enfants atteints de la varicelle peuvent contracter une pneumonie (une infection des poumons) ou une inflammation du cerveau.
  • Les cloques peuvent être infectées par des bactéries qui peuvent causer des cicatrices permanentes. Bien que la plupart de ces infections soient mineures et guérissent d’elles-mêmes, certaines entraînent une maladie grave du nom de fasciite nécrosante (ou « maladie mangeuse de chair »).

Est-il possible d’attraper la varicelle une deuxième fois?

Dans la plupart des cas, si vous avez déjà eu la varicelle une fois, vous ne l’aurez plus. C’est ce qu’on appelle l’immunité permanente. Toutefois, dans de rares cas, une personne peut l’attraper une deuxième fois, surtout si elle était très jeune lorsqu’elle l’a eue la première fois.

Qu’est-ce que le zona?

Le zona, qui est causé par le même virus que la varicelle, ressemble à cette maladie. En général, il se manifeste seulement sur une seule partie du corps, où il provoque de la douleur. Le zona peut se déclarer chez des personnes qui ont déjà eu la varicelle, mais en général, il se manifeste de longues années après l’apparition de cette maladie, car le virus demeure dans l’organisme sous une forme inactive. Le zona est contagieux, mais seulement pour quelqu’un qui n’a jamais eu la varicelle.

Comment soigne-t-on la varicelle?

  • Si votre enfant contracte la varicelle, ne lui donnez ni aspirine (acide acétylsalicylique) ni un autre produit contenant de l’aspirine. L’aspirine accroît le risque de syndrome de Reye, une maladie grave qui peut endommager le foie et le cerveau. Pour contrôler la fièvre de votre enfant, utilisez plutôt de l’acétaminophène (Tylenol, Tempra et Panadol, entre autres).
  • Encouragez votre enfant à ne pas se gratter. Le grattage peut provoquer des infections causées par des bactéries qui pénètrent dans la peau. L’ajout de bicarbonate de soude à l’eau du bain peut aussi soulager les démangeaisons. Votre médecin peut également vous recommander une crème pour limiter les démangeaisons.
  • Les nourrissons atteints de la varicelle, de même que les adolescents et les adultes qui sont atteints d’une forme grave de la maladie, peuvent recevoir des antiviraux.

Quand consulter un médecin?

  • Une nouvelle poussée de fièvre se manifeste après les premiers jours, c’est-à-dire que la fièvre disparaît pendant une journée environ, puis refait son apparition.
  • Votre enfant semble malade (il ne veut pas jouer, manger ou boire), surtout s’il fait beaucoup de fièvre ou qu’il a de nombreuses cloques dans la bouche.
  • Une cloque grossit, rougit ou devient très douloureuse. Votre médecin déterminera si votre enfant a une infection bactérienne et s’il lui faut des antibiotiques.

Mon enfant peut-il fréquenter l’école ou le service de garde s’il est atteint de la varicelle?

Bien des écoles et des services de garde ont adopté des politiques qui obligent les enfants atteints de la varicelle à rester à la maison 5 jours après l’apparition de l’éruption. Ces politiques d’exclusion visent à protéger les autres enfants, mais malheureusement, elles n’empêchent pas la transmission de la varicelle.

La varicelle est contagieuse de 1 à 2 jours avant l’apparition de l’éruption, et la contagion est plus intense de 12 à 24 heures avant l’apparition des premiers boutons. Elle ne se transmet pas seulement par contact direct avec les boutons, mais aussi par l’air. Les politiques d’exclusion ne fonctionnent pas, parce qu’au moment où on sait que l’enfant a la varicelle, il l’a déjà transmise à d’autres enfants.

Si votre enfant est trop malade pour participer aux activités habituelles ou s’il fait de la fièvre, il devrait rester à la maison. Dans les cas légers (une fièvre minime pendant une courte période et une éruption cutanée sans gravité, soit moins de 30 boutons), l’enfant peut fréquenter le service de garde ou l’école s’il se sent assez bien pour participer aux activités et si le milieu de garde ou l’école le lui permet.

Et si je suis enceinte?

Les femmes enceintes peuvent attraper une varicelle grave. La plupart des femmes sont déjà protégées contre la varicelle par des anticorps contenus dans leur sang. Si vous songez à devenir enceinte et n’avez jamais eu la varicelle, demandez à votre médecin si vous devriez vous faire vacciner. Si vous êtes déjà enceinte et que vous n’avez jamais eu la varicelle, téléphonez à votre médecin dès que vous êtes exposée à la varicelle. Il pourrait vous administrer une injection spéciale (VariZIG) pour vous aider à prévenir une infection grave.

Si vous contractez la varicelle en début de grossesse, votre futur bébé court 2 % de risque d’avoir des problèmes.

Comment protéger mon enfant?

La vaccination est le meilleur moyen de protéger votre enfant contre la varicelle.

Si votre enfant n’est pas encore vacciné et qu’il entre en contact avec un autre enfant ou avec un membre de sa famille qui est atteint de la varicelle, il sera peut-être protégé s’il se fait vacciner immédiatement.

Si votre enfant a un trouble du système immunitaire et qu’il entre en contact avec la varicelle, téléphonez immédiatement à votre médecin. Celui-ci peut lui administrer un type d’immunoglobuline (VariZIG) qui renferme une forte quantité d’anticorps pour prévenir l’infection. Il peut aussi privilégier un traitement antiviral précoce.



Révisé par les comités suivants de la SCP
Comité des maladies infectieuses et d'immunisation

Mise à jour : juillet 2015