La varicelle

Partager cette page :

La varicelle

La varicelle, qui est causée par le virus varicelle-zona, est une infection très courante pendant l’enfance, qu’il est possible de prévenir. Généralement légère, elle se manifeste surtout chez les enfants, mais elle peut causer beaucoup d’inconfort. Les adultes qui l’attrapent peuvent toutefois devenir très malades.

La varicelle est dangereuse pour les personnes qui ont des troubles du système immunitaire, comme ceux causés par la leucémie, par exemple, ou qui prennent des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire, tels les stéroïdes.

Quels sont les symptômes?

  • La varicelle commence par causer de la fièvre.
  • Elle est suivie, 1 ou 2 jours plus tard, par une éruption qui peut s’accompagner de fortes démangeaisons.
  • L’éruption provoque l’apparition de boutons rouges qui se transforment rapidement en cloques remplies de liquide.
  • Certaines personnes n’ont que quelques cloques. D’autres peuvent en avoir jusqu’à 500.
  • Ces cloques sèchent au bout de 4 ou 5 jours et forment des gales. 

Comment se transmet-elle?

La varicelle se répand facilement. Elle est contagieuse à compter de 2 jours avant l’apparition des boutons, mais elle l’est surtout dans les 12 à 24 heures qui précèdent l’éruption cutanée. Il est donc possible de la transmettre sans le savoir. Elle se développe 2 à 3 semaines après avoir été en contact avec une personne infectée.

  • Elle se transmet d’une personne à l’autre par contact direct avec le virus. Une personne peut attraper la varicelle si elle touche à une cloque ou au liquide qui s’écoule d’une cloque. Elle peut aussi l’attraper si elle touche à la salive d’une personne qui est infectée.
  • Le virus peut entrer dans le corps par le nez ou la bouche et causer la varicelle.
  • Le virus peut se répandre par l’air.
  • Une femme enceinte qui a la varicelle peut donner la maladie à son bébé pendant qu’il est encore dans son ventre.
  • Les mères qui ont la varicelle peuvent donner la maladie à leur nouveau-né après leur naissance.

La seule façon de mettre un frein à la transmission entre les personnes consisterait à empêcher les individus atteints de vivre dans la même pièce ou la même maison que leur entourage, ce qui n’est pas très commode.

La varicelle ne se transmet pas par contact indirect, c’est-à-dire que le virus ne survit pas sur les objets comme les draps, le comptoir de cuisine ou les jouets.

Y a-t-il un vaccin contre la varicelle ?

Oui.

  • Les enfants devraient recevoir deux doses du vaccin contre la varicelle, la première entre 12 et 18 mois et une dose de rappel entre 4 et 6 ans.
  • Les adolescents (13 ans) qui n’ont jamais eu la varicelle devraient recevoir deux doses du vaccin à au moins quatre semaines d’intervalle.

Qu’est-ce que le zona?

Le zona peut faire son apparition chez les gens qui ont déjà eu la varicelle, en général de nombreuses années après cette maladie. Elle ressemble à la varicelle et elle est causée par le même virus. Cependant, elle se manifeste sur un côté du corps seulement. Le zona est moins contagieux que la varicelle car il ne se répand pas par l’air.

  • Vous pouvez attraper la varicelle d’une personne atteinte de zona par contact salivaire ou en touchant à la zone présentant des lésions.
  • Vous ne pouvez pas attraper le zona d’une personne atteinte de la varicelle.

Est-il possible d’attraper la varicelle une deuxième fois?

Dans la plupart des cas, si vous avez déjà eu la varicelle une fois, vous ne l’aurez plus. C’est ce qu’on appelle l’immunité permanente. Toutefois, dans de rares cas, une personne peut l’attraper une deuxième fois, surtout si elle était très jeune lorsqu’elle l’a eue la première fois.

Que puis-je faire pour protéger mon enfant?

La vaccination est le meilleur moyen de protéger votre enfant de la varicelle.

Si votre enfant n’est pas encore vacciné et qu’il entre en contact avec un autre enfant atteint de varicelle, il est encore possible de le protéger en le faisant vacciner sans délai.

Si l’un de vos enfants a la varicelle, il la transmettra probablement à d’autres membres de la famille qui ne sont pas déjà immunisés.

Comment la varicelle est-elle traitée?

  • Si votre enfant contracte la varicelle, ne lui donnez pas d’aspirine (acide acétylsalicylique) ni d’autre produit contenant de l’aspirine. L’aspirine accroît le risque de syndrome de Reye, une maladie grave qui peut endommager le foie et le cerveau. Pour contrôler la fièvre de votre enfant, utilisez plutôt de l’acétaminophène (p. ex., Tylenol, Tempra et Panadol).
  • Recommandez à votre enfant d’éviter de se gratter. Ainsi, il est possible de prévenir des infections qui peuvent être causées par des bactéries qui pénètrent dans la peau.  L’ajout de bicarbonate de soude à l’eau du bain peut aussi soulager les démangeaisons. Votre médecin peut également vous recommander un médicament pour limiter les démangeaisons.

Quand devrais-je consulter un médecin?

Dans les cas suivants :

  • Votre enfant est fiévreux depuis plus de 2 jours et la fièvre est supérieure à 38,5 °C.
  • Une nouvelle poussée de fièvre se manifeste après les premiers jours (la fièvre disparaît pendant une journée et revient).
  • Votre enfant développe une infection cutanée et semble malade, surtout s’il fait beaucoup de fièvre. Votre médecin déterminera si votre enfant a une infection bactérienne et s’il lui faut des antibiotiques.
  • Une zone d’éruption cutanée causée par la varicelle s’élargit, devient rouge ou très douloureuse.
  • Votre enfant semble très malade.
  • Votre enfant souffre d’un trouble  immunitaire. Le médecin pourra lui prescrire un type spécial d’immunoglobuline (l’immunoglobuline varicelle-zona) renfermant une grande quantité d’anticorps  pour aider à prévenir l’infection, ou il pourra lui administrer un traitement précoce aux antiviraux.

Mon enfant peut-il aller à l’école ou au service de garde s’il est atteint de la varicelle?

Bien des écoles et des services de garde ont adopté des politiques selon lesquelles les enfants atteints de varicelle doivent rester à la maison pendant 5 jours après l’apparition de l’éruption. Ces politiques d’exclusion visent à protéger les autres enfants contre la maladie. Malheureusement, elles n’empêchent pas la transmission de la varicelle.

La varicelle commence à être contagieuse 2 jours avant l’apparition de l’éruption. La contagion est plus intense de 12 heures à 24 heures avant l’apparition des premiers boutons. La varicelle ne se transmet pas seulement par simple contact direct avec les boutons, mais aussi par l’air. Les politiques des écoles et services de garde exigeant que l’enfant reste à la maison pendant une certaine période ne fonctionnent pas, parce qu’au moment où on sait que l’enfant a la varicelle, il l’a déjà transmise à d’autres enfants.

Si votre enfant est trop malade pour participer aux activités habituelles ou s’il fait de la fièvre, il devrait rester à la maison. De nombreux enfants atteints d’une varicelle légère se sentent bien malgré tout. Dans les cas légers (une fièvre minime pendant une courte période et une éruption cutanée sans gravité, soit moins de 30 boutons), l’enfant peut aller au service de garde ou à l’école, même s’il a encore une éruption cutanée, pourvu qu’il se sente assez bien pour participer aux activités.

Et si je suis enceinte?

Les femmes enceintes peuvent attraper une varicelle grave. La plupart des femmes sont déjà protégées de la varicelle par des anticorps contenus dans leur sang. Si vous songez à devenir enceinte et n’avez jamais eu la varicelle, demandez à votre médecin si vous devriez vous faire vacciner.

Si vous êtes enceinte et n’avez jamais eu la varicelle ou si vous n’avez jamais vécu sous le même toit qu’une personne atteinte de varicelle ou de zona, téléphonez à votre médecin dès que vous êtes exposée à la varicelle. Il pourrait vous administrer de l’immunoglobuline varicelle-zona pour vous aider à prévenir une infection grave.

Si vous contractez la varicelle en début de grossesse, il existe un très faible risque que votre futur bébé ait des problèmes.

Pour obtenir des renseignements détaillés sur la vaccination au Canada, lisez "(external_link)Les vaccins : Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant":https://librairie.cps.ca/stock/details/les-vaccins-avoir-la-piqure-pour-la-sante-de-votre-enfant-3e-edition. 



Révisé par les comités suivants de la SCP
Comité des maladies infectieuses et d'immunisation

Mise à jour : septembre 2011